Test-Express-Oddworld-La-Fureur-de-l-Etranger

« Un Anneau pour les gouverner tous. Un Anneau pour les trouver. Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier »

La peur de s’engager avec quelqu’un, que cette personne ne soit pas la bonne. Se dire que derrière il peut y avoir une histoire encore plus belle à vivre. Trouver quelqu’un avec qui vivre sa vie pour toujours. C’est plus compliqué que finir tous ses jeux dans le mode de difficulté le plus élevé.

En ce moment c’est une période de mariage où on te ressasse toujours la même question qui revient en boucle. « Et toi alors, le mariage c’est pour quand ? », « Tu commences à te faire vieux, va falloir te caser. » La même rengaine encore. On me l’a servi à toutes les sauces. J’enchaîne les mariages de la famille, ceux des amis. Merci de me renvoyer à la figure ma situation de célibataire. J’avais oublié.

J’aimerais avoir la réponse à cette question mais la seule chose que je réponds c’est que je me concentre sur mes études. C’est totalement faux. Je ne trouve pas, tout simplement. Je tombe sur des meufs qui pensent qu’elles peuvent me gratter une thérapie à l’œil en me payant en nature. C’est peut être marqué sur mon front, Samu Social, Bureau des plaintes, Âmes en peines, Futur Psy pas cher.

 Je vois les enfants de mes potes grandir et ils commencent à m’appeler Tonton. Merde c’est que je me fais vieux. On m’appel moi comme ça ? Je n’ai pas le profil, je n’ai pas la maturité.

Je suis encore un gamin avec des rêves d’adultes parfois. C’est seulement dans ces moments de lucidité que j’arrive à comprendre ce qu’il se passe et encore ce n’est pas les meilleurs moments. Je reviens en arrière et jette un coup d’œil sur ce qui s’est passé dans ma vie. Des histoires sans lendemain, à une époque. Des tentatives pour construire une vraie relation, je n’étais pas prêt pour le vice de ces dames. Des refus qui m’ont enfermé dans ma solitude. Des échecs aussi nombreux que variés. Une vie sentimentale catastrophique.

Je commence à me dire qu’il n’y a que les connards qui finiront par s’en sortir. Croire en de vieux concepts, se tromper. Se dire qu’être bon, prévoyant, attentionné ça ne marche que dans les films et encore. La jouer Bad Boy ce n’est pas moi. Espérer et rêver. Croire en l’âme sœur. Autant de concept creux et vide de sens dans lesquels on se noie à force d’attendre.

Comme tout le monde j’ai envie de partager ma vie avec quelqu’un. Je veux moi aussi trouver la femme avec qui j’aurais la chance de vivre une histoire magnifique et de partager cette journée et le reste.

Je suis à deux doigts de sauter sur la première meuf célibataire que je croise. Je ne suis pas en chien ou quoi ce soit mais là je commence grave à me poser des questions. Je vais dépasser le cap de la trentaine sans avoir vécu de relations sérieuse ? Ça craint quand même ! Tu te dis que c’est chaud de ne jamais avoir aimé arriver au bout d’un moment. Le pourquoi du comment on s’en fout un peu. Je ne vais pas faire un article cathartique sur les raisons qui ont fait que je me retrouve comme ça. Pas d’introspection ça va plus me casser les couilles qu’autre chose.

J’ai l’impression d’arriver le dernier jour des soldes et de me retrouver avec pas grand-chose. Rien à ma taille, rien qui me plaît en fait.

Il est temps de se réveiller et de penser à demain, …, ou encore de faire comme on me dit toujours. « C’est quand tu cherches que tu ne trouves pas. Arrête de chercher et tu verras tu tomberas sur la bonne ». Le prochain qui me dit ça, je le torture pendant des semaines entières. Je l’enferme dans ma cave.

Bon on se fait un kiff avec Q-Tip et son titre Gettin’Up. On va pas se quitter sur une note triste quand même.