1375231672783

« T’es charmant comme garçon, tu sais que tu me plais et je sais c’est réciproque en plus t’as de l’esprit. Je me disais que ça serait cool qu’on devienne ami … o_O’ ( ?!) »

Je n’ai pas de chance en amour ni au jeu. En même temps je ne joue pas (aux jeux d’argent) donc c’est réglé. Par contre ça ne change rien à mon problème. Je ne sais pas, peut-être que mes parents ont choisi l’option répulsif à copines.

Bientôt 7,8 ans que je ne n’arrive pas à créer un semblant de relation avec la gente féminine. Ne me demande pas pourquoi. Si j’avais la réponse je m’empresserais de remédier au problème mais bon en même temps ça me donne plus de temps pour finir mes jeux. Comme quoi … non ça ne compte pas. Je crois que je vais me permettre un « lol ».

J’ai beau essayé, je ne comprends pas pourquoi. Je ne vais pas revenir sur les problèmes que je rencontre avec les meufs, tu l’as lu ou encore la traditionnelle question du comment et du pourquoi. Par contre y a un truc qui me marque c’est que les meufs aiment se retrouver avec des connards. Elles rêvent toutes du prince charmants mais s’en lassent très ou trop vite.

Je n’ai jamais su jouer le connard avec une meuf. Me prendre la tête, je n’ai pas la force, le temps ou l'envie. Je n’en vois pas l’intérêt non plus. C’est peut-être dû à mon manque d’expérience aussi en la matière. Je n’ai jamais été amoureux. « Je t’aime » ? Pourquoi le dire aussi facilement surtout quand on sait ce que représente cette phrase. Ce n’est pas ma tasse de thé de jouer le romantique. Je le suis un peu n’empêche et ça continue à me porter préjudice.

Les relations entre les hommes et les femmes sont remplies de paradoxes, de quoi rendre fou Sheldon Cooper, …, heu Dr Cooper. J’aime à penser que je suis pragmatique, rationnel surtout quand il est question de meuf. Un peu trop ... pour quelqu'un qui veut pas se prendre la tête c'est bizarre.

Je suis pas un mec à la Duke Nukem, je n’arrive pas à les traiter comme de la viande, comme des objets sexuels, comme des choses. C’est ça mon problème à en croire mon expérience de la vie. Elles se prennent pour Zelda mais ne veulent pas d’un Link. On se fout de notre gueule chez les G33k tout ce qui les intéresse c’est de galérer. Elles ne veulent pas d’un Clark Kent mais d’un Joker. Un mec qui les rend folles. J’ai presque l’impression qu’elles aiment se plaindre auprès de leurs copines. C’est comme s’il existait un concours de celle qui sera la plus malheureuse et réussira à attirer la sympathie de toutes les autres.

Putain si c’est ça être un mec, si c’est comme ça qu’il faut se comporter je vais retourner sur ma 360 et finir tous mes jeux avant l’arrivée de la Next Gen.

Pourquoi ne pas se contenter de vivre avec un mec qui cherche leur bonheur avant tout. Pourquoi vouloir reproduire l’archétype du mal Alpha (de 1956). C’est comme si elles n’étaient jamais sorties du complexe œdipien. Why not j’ai envie de dire. Elles préfèrent Booba (honte à moi d’écrire ça) que Monsieur Nov. Le « lover » très peu pour elle. Le mythe du bad boy à la vie longue.

Je ne vais pas continuer à me torturer l’esprit pour les comprendre mais juste constater que le malheur des uns fait le bonheur des consoles des autres. C’est microarnaque qui doit être content. Tu pourras continuer à me délester de mes deniers pendant longtemps encore. Si ça continue comme ça, mon célibat risque de compter bientôt deux chiffres qui se suivront. Pourquoi pas me mettre aux MMO sérieusement aussi.

Juste une chose comme le dit Kendrick Lamar « Bitch, Don’t Kill My Vibe ».