boulet

« Bonjour monsieur le vendeur de jeux vidéo^^... Bonjour Wolfus. Vous avez GTA V & Diablo III pour moi. Mais bien sûr et comme tu me parais sympathique je vais même te les offrir et tu ne veux pas travailler dans mon super magasin. J’ai besoin d’un vendeur comme toi et j’ai un CDI aussi…Bip ! Bip ! Bip !... Merde quelle heure il est ? Putain, c’était un rêve, bizarre mais juste un rêve »

Et ouais mon gars, la vie ce n’est pas une boîte de chocolat « Mon chéri ». Non la vie ce n’est pas le discours d’un mec autiste en basket sur un banc. La vie est une galère, c’est un « trial and errors » comme Super Meat Boy ou Dark Souls. Tu galères comme un chien pour avoir un loot de merde.

Tu veux comprendre ce qu’est la vie et surtout kiffer dans cette leçon de philosophie, allume ta PS3 et lance Journey et tu verras la beauté, la poésie et surtout la finalité de l’existence. Tu passeras un bon moment et en tireras de belles leçons ou au pire tu passeras juste un beau, magique, magnifique moment.

Bon on rentre quand même dans le vif du sujet, on n’est pas là pour faire des critiques de jeux sortis depuis des mois. Non, nous on veut du concret, du réel, on veut se faire mal à comprendre … mais comprendre quoi au fait.

Que tu vas rester bloqué dans un boulot qui ne te plaît pas juste pour pouvoir avoir un toit au-dessus de ta tête, manger à ta faim et pouvoir subvenir à tes besoins primaires de geek, nerd, d’otaku. Ben ouais mon gars, la vie n’est pas gratuite et même si tu trouves tout ce qu’il te faut sur internet. Tu me diras que tu peux pirater la box de son voisin mais c’est se retrouver avec un bas débit et un risque qu’il coupe son abonnement ou casse sa box. Tu ne vas pas galérer à squatter comme un parasite le réseau de tes voisins. On n’est pas un Metroid, on se voit plus comme Samus Aran, en chaseur de primes.

Donc voilà, je fini bientôt le boulot et miracle, j’apprends qu’après trois ans de bons et loyaux services ils me proposent pour la 3ème fois un CDI. Belle nouvelle tu me diras, mais j’ai peur de rester bloqué à vie dans ce magasin. Alors si je t’en parle c’est parce que ça fait un moment que ça me trottait dans la tête – Et non ne t’inquiète pas je ne viens pas te prendre la tête avec mes problèmes juste t’exposer mon cas – J’ai pris conscience de la réalité du monde du travail. Faut bien survivre même quand t’es un étudiant.

La méritocratie n’existe pas. On ne t’embauche pas pour tes compétences, ta belle gueule (ouais je me la pète) ou ton sens du contact, tes qualités relatives à l’emploi auquel tu prétends. Non aujourd’hui on t’embauche par rapport à tes liens, tes connaissances. On veut savoir si tu connais un tel, si t’as niqué la fille du responsable, si t’as échangé une clé Steam avec un gars des RH un jour ou si ton père, ta mère, ta marraine, un oncle décédé, une tante sénile, un cousin au 6ème degré par ascendance norvégienne par alliance travaille dans ladite entreprise. Je dis ok, pas de soucis. Pourquoi tu me casses les couilles avec un CV et une lettre de motivation si tu vas faire travailler la nièce à la meuf que tu veux niquer depuis 25 ans que tu es dans la boite pour lui faire plaisir et tenter une ouverture CONNARD !!.... Faut que je reprenne mon souffle. Je vais à la ligne.

J’ai donc décidé de continuer à travailler comme vendeur et oublié les primes et soldes qui tombent à la fin. Ouais c’est cool d’avoir une somme importante d’un coup mais c’est comme Sim City faut voir le plus loin possible et pas forcément comme tu le veux parce que t’as une population pas contente. Tu fais comme l’entends ton bailleur, EDF, GDF, SFR, tous ces sigles qui te pompent ta paye tous les mois. VDM

On va tous miser sur les diplômes et les obtenir le plus rapidement possible pour sortir de cette situation. De toute façon quand je commence à me prendre la tête il me reste toujours mes mondes où je peux m’évader et ça c’est cool au final. Bon, je vous laisse parce que je dois rejoindre un de ces nombreux mondes même si je t’aime bien lecteur.

Mais ne t’inquiète pas je te laisse en bonne compagnie avec l’OST de Journey parce que ça m’apaise au final d’Austin Wintory