1526401_619302308106455_1958207269_n

« T’aime bien quand je te fais ça ??? Non… et ça ? Non … et Mais hoooooo !!! T’arrêtes un peu de me faire chier »

En tant que gamer on parle souvent des sensations, dans la vie on te prend la tête avec la même chose. Même quand t’allumes la télé c’est les sensations qui priment. Tu ne peux plus rien faire qui soit sensationnel. La publicité te matraque les sur ce que tu dois ressentir et te l’impose. On t’impose ce que tu dois vivre et être. STOP à tout ça.

Quand tu rencontres une meuf t’es obligé de chercher ce qui l’a fait vibrer, un peu quand tu mets un jeu en marche la première fois, tu regardes ce que tu peux faire, ben je déteste ça. Pourquoi on ne t’explique pas calmement ce qu’il faut faire. Les gens font toujours des manières soit pour te faire plaisir ou pour ne pas te brusquer. Au moins la console est franche avec toi ou Windows l’est encore plus…. Blue Screen (ça te dit quelque chose). La même chose avec une femme, appuyez sur n’importe quel bouton pour continuer.

On m’a demandé de vous parler de ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas… Mais en fait je crois que je vais faire autre chose. On s’en fout de moi parce que ce que j’aime c’est de voir des gens me parler de mes articles et réussir à se les approprier.

On va simplement parler des sensations. Quelqu’un qui t’embrasse dans le coup, le souffle d’une personne contre ta peau, ça commence à devenir sensuelle tout ça !!

J’aime bien regarder ma collection de jeux et en être fier, passer du temps avec mes amis un peu comme tout le monde. On aime bien partager les choses que l’on aime mais ne pas en être déposséder. Je me sens mal quand je vois qu’on fait du merchandising avec les passions des gens.

La sensation d’être libre quand j’allume ma console mais pas celle de devoir sortir et affronter le monde. Celle de pouvoir contrôler qui je suis et qui je veux être. Lancer les dés sur un plateau pour voir si ton action va passer, si ton score sera assez élevé. Ce risque maîtrisé mais à la fois hasardeux. J’aime ce côté de l’aventure dans la vie.

La sensation d’être bizarre ne me dérange pas, cette façon que les gens te regardent dans la rue quand tu te balades sur un skate, quand tu sors un comics pour attendre ton bus, regarder le dernier animé dans le train. La sensation d’être jugé n’est pas un problème, enfin pas depuis un moment. Auparavant j’avais honte et je reniais qui j’étais mais aujourd’hui j’ai enfin cette sensation d’être libre, d’être qui je suis sans mentir à personne. Sans me mentir à moi-même

Merci à Behind My Back pour m’avoir imposé un challenge, écrire en 20 minutes sur un sujet imposé. Tu l’as compris, il s’agissait des sensations. J’ai bien aimé ce défi donc je t’invite à aller sur sa page aussi parce que d’un côté c’est quand même grâce à elle si aujourd’hui j’ai fait ce blog, c’est un peu elle qui m’a poussé à continuer et à faire vivre tout ça. J’aime cette sensation au final. J'espère que j'ai rempli mon devoir. Bises à elle

Pour finir ça sera Mosca et le titre Tilt Shift parce que j'aime l'écouter et sentir ce son monter doucement pour exploser après.