1398200721948

« Le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Il n’y a plus aucun repère sur la terre. Nous sommes seuls. Personne ne vous entend hurler dans les ténèbres… De quoi tu parles ? T’as pris tes médicaments ?… Tu ne peux pas comprendre »

Day 1 : J’ai décidé de commencer à tenir ce journal pour laisser une trace aux générations futures. Ça sera mon héritage. Mon lègue pour qu’ils comprennent. Je suis las de tout ce qu’il se passe autour de moi. Plus rien ne me paraît familier. La moindre action qui était une habitude devient un vrai calvaire. Ceci est mon témoignage.

Day 15 : J’ai tenté d’entrer en communication avec le monde extérieur. J’ai vu un groupe de personnes mais je n’avais accès à aucune information les concernant. C’était perturbant. Comment faisait nos ancêtres pour communiquer. Un savoir depuis longtemps perdus. Qui sont ces gens ? Amis ou ennemis ?

Day 42 : J’ai accueilli deux personnes qui cherchaient à se protéger de la tempête de neige. Un homme et une fille. Ça n’était pas sa fille, ils n’avaient rien en commun. L’homme a dit s’appeler Joel et la fille Ellie. Ils avaient l’air amicaux. Je ne sais pas encore si je dois me méfier d’eux. En attendant je leur offre mon hospitalité. Ils parlaient de lucioles. Je ne vais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas.

Day 134 : J’ai tenté de sortir de chez moi. En me promenant j’ai trouvé un uniforme bleu avec marqué les chiffres 101, au dos, en jaune. J’ai l’impression que c’est une combinaison d’un Abri. Toujours aucun signe de vie. Les communications ne marchent toujours pas. Je commence à parler seul. J’ai peur de sombrer dans la folie

Day 256 : Quelque chose de bizarre a eu lieu aujourd’hui. Depuis ma cachette en quête de nourriture j’ai vu un homme, déguisé en shérif qui hurlait le nom de Carl. Il avait l’air dangereux. J’ai préféré éviter la confrontation.

Day 365 ou 366 : ça fait un an que j’ai commencé ce journal. Un an que je vis reclus. Un an que je vis avec moi-même. Je n’ai plus la force de continuer. Les bruits à ma porte toutes les nuits, ces raclements à la porte deviennent suspects. Je vais poser des pièges mais … mais …

Day 450 : Je ne sais pas comment faisait les Anciens. J’ai beau cherché dans les livres, dans ma mémoire. C’est dur de s’occuper. Les récoltes sont mauvaises, il faudra préparer d’autres expéditions pour récupérer des vivres. Le monde est devenu hostile ou l’a t’il toujours été sans que je ne m’en rende compte ?

Day ? : Le signal est revenu enfin. J’ai récupéré ma connexion. Je regarde ma montre, ça ne fait que 48 heures ?! Ce n’est pas possible… Je dois devenir fou… Je me sens revivre. Le monde, les gens, ça y est la vie a repris ses droits sur la nature sauvage. Internet est revenu enfin. Deux jours sans moyen de communiquer. Deux jours où je devais sortir de chez moi et faire comme les Gens o_O’ c’était épuisant de ne pas pouvoir faire semblant de ne pas avoir vu un message facebook ou sur mon portable. D’éviter ces conversations ennuyantes.

Je vous laisse je dois rattraper mon retard de séries et surtout surfer sur les ondes du web sans but précis, vagabonder de pages en pages sans but… Au final, je crois que je vais laisser mon ordi dans un coin et rencontrer des gens, parler avec des inconnus. Sortir de chez moi et aller au-devant du monde et le dompter. Non je déconne je vais juste au Comic shop et je rentre direct chez moi après.

Pour patienter écouter ce morceau de Milky Chance, Stolen Dance. Le refrain est énorme.