10606098_10204328384227776_631539884799481779_n

« Ça y est. Il né ! Nous pouvons aller faire nos vœux sur son berceau… Moi, la première, je lui offre l’intelligence de comprendre le monde sans pour autant que le monde le comprenne. .. Moi, je lui offre le Swag  mais ça ne lui servira à rien, au fond il se noiera dans la masse… Moi je lui offre la vision de l’amour sans qu’il puisse y goûter… *Retire sa tétine* Ho les fées vous êtes sérieuse là ! Ce ne sont pas des souhaits, c’est des malédictions. »

Je suis sûr que ça a dû se passer comme ça au-dessus de mon berceau. Les salopes m’ont mis dans la merde alors que je ne savais pas marcher [oui dans l’intro je réponds à des fées alors que je suis censé être un bébé mais c’est des fées. Ça passe !]. Ce ne sont pas des bâtons dans les roues que j’ai pris mais des troncs d’arbres. Je me voyais grand prince d’un royaume que je gouvernerais avec ma reine. Tous mes sujets me seraient fidèle et je les aimerais d’un amour unique et les défendrais contre toutes les menaces. En gros, je ne voyais pas ma vie comme ça actuellement mais ça va j’essaie de gérer.

Pour résumer les épisodes précédents, j’ai tenté la confiance, l’intimité sentimentale et comme elles l’ont prévu, les fées, je me suis ramassé. Le genre de gifle que tu prends quand ton pote te met une raclé sur ton jeu préféré. Enfin, une meuf qui peut dire qu’elle m’a bien eu. On ne m’y reprendra pas à deux fois. La prochaine fois je serais beaucoup plus méfiant …. o_O au fond même moi je n’y crois pas je suis trop gentil. Tant mieux ou sinon je n’aurais plus rien à raconter. J’ai l’impression que ma vie amoureuse est plus intéressante que ma vie mais pourtant complètement inéxistante en même temps. Au final on parle d’un fantasme de vie à deux. Ouais j’idéalise vachement la vie de couple. Tout se passe comme dans un film. Genre la meuf qui se barre et tu lui cours après dans l’aéroport pour faire arrêter l’avion, pour l’arrêter, pour lui demander de rester. Genre à l’américaine tu la regardes dans les yeux et tu tiens ses bagages en lui disant d’une voix douce « Stay… Stay with me ! » Et elle me répondrait « Stay ?! Toi et moi ? Mais Stay une blague allez vas-y, bouge, j’y vais mon avion m’attend ». Ouais ça ressemblerait à ça ma vie.

Pourtant derrière le pessimiste cynique se cache un optimiste timide. Un mec qui continue a espérer croire imaginer qu’un jour peut-être il pourra aimer quelqu’un qui saura l’aimer en retour. Et au fond de moi je sais que je suis le plus grand romantique au monde. Cette femme aura droit au bonheur, au vrai bonheur et je me battrais tous les jours pour elle, pour nous mais bon ça c’est une autre histoire. Tu veux savoir un peu les dernières galères. Ben je me débarrasse d’un parasite, le genre de meuf qui ne te suce pas ton sang mais ton argent … J’ai envie de rire parce que pour ce que j’avais, elle a choisi le mauvais mec. Déjà à la base j’aurais dû comprendre, la meuf cherche à faire la michtonneuse avec un mec qui représente presque 25% de la pauvreté du pays. Franchement elle n’était pas maligne quand même. J’aurais dû me méfier d’entrée. Même les mecs au RSA sont plus en place que moi.

Une fois que tu te retrouves seul, viens le temps de prendre du recul, d’analyser et surtout de se relever. Oui parce que j’ai mon banquier qui a débarqué chez moi comme le GIGN, menotté au sol, et il me braquait avec des agios, ça fait grave flipper. Une vraie prise d’otage de ma vie. Bon on repart sur des plaisirs simples finir mes jeux, sortir (manger) chez des amis, faire des expos (du moins les gratuites), participer au concert sur mon téléphone avec mes écouteurs dans mon salon. En gros je revis simplement, sobrement mais je m’éclate. Donc oui, je suis de retour et t’auras même droit à une des histoires les plus choupimignonetropcraquante (nouvel adjectif de suspens) du monde. Bientôt. En attendant comme la Team Rocket je m’envole vers d’autres cieux.

T’en fais pas je ne te laisse pas seul et je te fais profiter de DJ Wiki parce que je me régale à l’écouter en boucle. C’est tellement excellent que si tu fais tes courses à Leclerc (Merci les tickets resto) tu pourras me voir danser dans les rayons pendant que je fais les mienne.