03 novembre 2015

"Hello. My name is Inigo Montoya. You killed my father. Prepare to die."

«Non tu vas te faire mal… Oui je sais mais j’y vais quand même. Mais ça fait mal.T'aurais pu prévenir… Je te l’avais dit. Arrête je t’ai dit que tu vas te faire mal encore… C’est pas comme la dernière fois c’est différent. Bon oui je me suis fait mal mais… Mais quoi ? Tu m’écoutes un peu quand je te parle…Heu ! Non ?! » Tu m’étonnes que je fasse toujours et encore les mêmes conneries. En tout cas heureusement qu’on tire des leçons ne nos erreurs et que ça nous évite de les refaire encore et toujours. Quoi ?... [Lire la suite]
Posté par Wolfus à 16:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 octobre 2015

"Roads ? Where We're Going We Don't Need Roads" (Emmett Lathrop « Doc » Brown, Ph.D.)

« Putain faut vraiment que je sorte ? J’avais la Wi-Fi. Sérieux j’ai tout entendu et ça ne donne pas envie. Non arrête de me tirer. Non STOP !!! [Traduit à partir des cris d’un nouveau-né] » Au moment de ta naissance, l’aspect négatif, en dehors du fait que c’est déjà la merde, c’est qu’on ne te laisse pas le choix du  niveau de difficulté. T’es d’office en mode « Démerde-toi et puis c’est tout ». Ne pense même pas à ragequit, ça signifierait la fin de la partie et ce n’est pas la meilleure... [Lire la suite]
Posté par Wolfus à 02:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 décembre 2014

"I Always Like Cowabunga" (Splinter)

« Ça y est. Il né ! Nous pouvons aller faire nos vœux sur son berceau… Moi, la première, je lui offre l’intelligence de comprendre le monde sans pour autant que le monde le comprenne. .. Moi, je lui offre le Swag  mais ça ne lui servira à rien, au fond il se noiera dans la masse… Moi je lui offre la vision de l’amour sans qu’il puisse y goûter… *Retire sa tétine* Ho les fées vous êtes sérieuse là ! Ce ne sont pas des souhaits, c’est des malédictions. » Je suis sûr que ça a dû se passer comme ça au-dessus de... [Lire la suite]
Posté par Wolfus à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 février 2014

"Dead Or Alive ... You're Coming With Me!" (Robocop)

« Bonsoir jeune homme, je me présente, je suis *insérer le nom d’un savant fou*. Je recherche des gens  pour m’accompagner dans mon plan, disons-le, diabolique, de conquête du monde. Souhaitez-vous vous joindre à moi ?... Hein o_O?! De quoi ? Euh …Pourquoi Pas ? »  « Pourquoi pas ? », et oui c’est vrai, pourquoi pas ? Comme elle a pu me mettre dans la merde cette question. Elle a beau être rhétorique, sans importance même. Elle peut parfois te paraître... [Lire la suite]
19 septembre 2013

"Ce que je suis c'est un homme sous un masque." V

« Alors t’as fait ton choix ? Je voulais te demander si t’étais sûr quand même. Faut pas t’y prendre à la légère, on ne sait jamais. Prends ton temps… J’en sais rien moi ce que tu veux. Merde c’est quoi cette pression. » Et là tu te rends compte que ton choix à détruit l’espèce humaine. T’aurais dû y réfléchir à deux fois. Cher lecteur, tu connais déjà la théorie du chaos. Tu sais celle qui dit que peu importe ton choix il peut avoir des conséquences énormes. C’est l’histoire du papillon qui bat des ailes dans un... [Lire la suite]
24 juin 2013

"Trust me I'm the Doctor!" (Doctor Who)

« Salut, ça va ? … Alors quoi de neuf ?.... Hé Ho !... Y a quelqu’un ?... Coucou ! … Bon ben tant pis alors ? » Parfois l’univers se fout de ta gueule en t’envoyant sauver le monde. La solution reste de te sacrifier pour que l’humanité puisse survivre mais avant de faire ton choix, demande toi si elle le mérite vraiment. Tu prends Mass Effect 3, les choix qui s’offrent à toi, tous sans exceptions, font sacrifier ton personnage pour la pérennité de l’univers. #TrollFace J’ai la nette... [Lire la suite]
Posté par Wolfus à 03:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 février 2013

"J'ai des millions d'idées, elles indiquent toutes une mort certaine" ( Marvin )

Parfois, dire que tu passes une journée de merde c’est un euphémisme Tu peux t’estimer heureux si c’est ton cas. Moi ça se compte en semaines complètes. Du lundi au dimanche sans interruption, ni RTT, aucun repos. C’est pire que travailler chez MC Do. Je ne vais pas te faire une note pathétique où tu t’apitoierais sur mon sort, pour ensuite venir me prendre dans tes bras et boire un chocolat chaud. Non. Tu t’es bien rendu compte que c’était pas du tout mon genre. Ma vie c’est un peu comme « le livre dont vous êtes le... [Lire la suite]