ac__altair_by_rattledmachine-d5fxeu9

Je n’ai pas la pression, mais alors pas du tout. C'est pas comme si je voyais le nombre de visiteurs augmenter. Ouais j'ai dit que je m'en foutais et tout du nombre de lecteur. J'avoue que ça met la pression quand même.

Au début j’ai commencé à écrire j’avais 8 ans. C'était un petit roman que j’avais inventé dans un monde qui faisait partie d’un univers parallèle. Tout ça n’existait que dans ma tête. Et j’ai toujours gardé ce récit pour moi, je ne voulais pas le partager j’avais peur qu’on me dise que c’était nul parce que je trouvais ça magique. C'était mon monde, mon moyen d'évasion dans une vie trop cruelle avec les enfants naïfs, rêveurs.

Il y a peu, j’ai découvert les blogs et le style d’écriture que j’appelle « ça te plaît ou pas ! Pour moi c’est pareille » et ça m’a plu. On m’a un peu poussé à écrire au début et je l’ai fait. J’ai gardé les pages dans mon ordi parce que je ne pensais pas être quelqu’un d’exceptionnel pour qu’on me lise. J’étais exceptionnel selon mes critères mais pas selon ceux de la société. Je me suis dit que ce n’était pas grave. Mais un jour je me suis lancé et j’ai créé ce blog. Sur l'insistance d'une amie. 

Je ne pensais pas que ça allait faire rire les gens, les amuser même si je me suis rendu compte que le malheur des uns faisait rire les autres. Et là grosse surprise, les gens ont apprécié ce que j’écrivais et je me suis senti poussé des ailes. Genre Icare qui commence à faire des loopings et qui se la pète. Mais d’un coup je me suis dit que maintenant j’avais des gens qui attendaient (même si vous êtes 20) que je leur propose un travail de qualité. C’est à ce moment que j’ai commencé à angoisser.

Toi lecteur qui jette un coup d’œil à ce blog. Toi qui a eu le courage de lire, toi lecteur je te remercie de cette attention que tu me portes. Sache au passage que tu me mets la pression mais t’en fais pas je ferais ce qu’il faut pour ne pas te décevoir. En fait je vais continuer à écrire. Je ne promets pas de parution régulière. J'ai pas de chef éditorial sur le dos qui me pousse à sortir un article chaque semaine. 

Je me la joue un peu grand écrivain mais c’est dans mon caractère qu’est-ce que tu veux je suis ce genre de mec. J’avance un peu comme un assassin dans la vie et avec comme crédo « Rien n’est vrai tout est permis ». Alors je me permets ce que je veux et n’en déplaise à qui que ce soit parce-que comme AltaÏr je ne rends de compte à personne. Je suis le super héros des temps moderne mais je n’ai toujours pas récupéré mon costume au pressing.

Comme une série qui veut durer je te donnerais ce que tu veux, mais comme une série qui sait durer tu auras seulement ce que je veux.

Ma vie n’est pas exceptionnelle ou différente de la tienne mais j’aurais l’œil et le mot pour la rendre amusante et te faire oublier tes soucis. Te permettre de passer un moment agréable. L'espace de cinq minutes, le temps d'une lecture essayer de te faire sourire et si je suis assez bon réfléchir

Moi aussi j'ai droit à des pouvoirs et j'aiderais ces enfants avec la même bande-son en fond. Vous pouvez l'écouter autant de fois que vous voulez. C'est M83 avec "Midnight City", un régal pour moi.